Projet Jeunesse Engage pour la Paix

PROJET JEUNESSE ENGAGEE POUR LA PAIX DANS LA PROVINCE DU SUD-KIVU.

Mis en œuvre par Action pour la Paix et la Concorde depuis le mois de décembre 2019, le projet Jeunesse Engagée pour la Paix dans la Province du Sud-Kivu est appuyé par le Fonds du Secrétaire Général des Nations-Unies pour la promotion de la paix (PeaceBuilding Fund, PBF). Son but est d’engager les jeunes dans le processus de paix à travers le développement de leur capacité de résilience communautaire face aux conflits violents.

L’activisme des jeunes dans les conflits violents est un facteur renforçant la manifestation et la recrudescence des conflits dans les Territoires de Kabare, Kalehe, Shabunda et Walungu. Parvenir à relever le défi de l’implication des jeunes dans les conflits violents dont les groupes armés répond à la préoccupation de « Contribuer à la réduction des violences communautaires à travers la prévention de l’implication des jeunes dans les groupes armés en vue de la stabilisation durable de la Province du Sud-Kivu », objectif que se fixe le projet.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de Stabilisation et Reconstruction de l’Est de la RDC (Starec) qui est soutenu par la Communauté Internationale à travers la Stratégie Internationale d’appui à la Sécurité et à la Stabilisation de l’Est de la RDC (ISSSS) à travers la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (Monusco) par le biais de sa section d’appui à la stabilisation. De ce fait, il est pertinent car contribuera directement aux quatre piliers du programme STAREC à savoir la Sécurité, la Restauration de l’autorité de l’Etat, le Dialogue démocratique et le Relèvement socio-économique.

Le contexte d’insécurité permanente dans lequel se trouvent les Territoires ciblés par ce projet justifie l’accommodation entre ce projet et le  programme Starec en tant que structure étatique ayant en charge la stabilisation. A ce titre, le Starec sera un partenaire stratégique dans le développement, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de ce projet.

En plus du Starec, ce projet met en évidence l’engagement des jeunes pour la paix. En effet, répondant au besoin de garder le lien entre les actions mises en œuvre par les organisations de la société civile et l’Etat, le projet s’appuie sur un cadre institutionnel émanant du gouvernement de la RDC, à savoir les Conseils territoriaux de la jeunesse.

Dans la mise en œuvre du projet, certaines stratégies d’actions sont mises à contribution.

Il s’agit : des Structures communautaires, de la Recherche, du Plaidoyer, de la Sociothérapie et du Relèvement économique des femmes et jeunes désœuvrés.

 

Une structure du Conseil national de la jeunesse créée par arrêté ministériel N°MJS/CAB/2100/99 du 31 décembre 1999 du Ministère de la Jeunesse et Sports.