Projet de consolidation de mécanismes de durabilité de la résilience communautaire face aux conflits dans le Territoire de Kalehe

                                                                                           

a. Contexte

Ces projets qui visent à contribuer à la réduction des violences communautaires en vue de la cohésion sociale et la cohabitation pacifique dans le Territoire de Kalehe, ont été exécutés dans  un  contexte  d’une trilogie d’enjeux  « Terre-Pouvoir-Identité ».

Ces trois enjeux sont souvent à la base des violences intercommunautaires dont les conséquences majeurs sont entre autre la création des groupes armés à caractère communautaire, les stéréotypes liés aux identités, des traumatismes individuels et collectifs conduisant à une rupture totale de la confiance inter communautaires etc. Dans ce contexte, certaines dynamiques ont retenu notre attention, entre autres.

L’émergence  des conflits violents liés à l’exploitation des ressources naturelles dans  et en déhors  du Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB).

Les tensions intercommunautaires liées à la dispersion de certaines familles des éléments du Conseil National pour la Renaissance et la Démocratie (CNRD) dans la population locale du groupement de Mubuku et Buzi en chefferie de Buhavu).

La persistance des cas des  conflits fonciers violents  impliquant des acteurs délocalisés et qui résistent aux sensibilisations des structures communautaires.

Dans ce contexte, en dépit des contraintes liées au contexte précité et des défis[1] auxquels ont fait face  les projets précédents,  il convient de renseigner sur quelques succès à leur actif  en termes d’acquis qui nécessitent être consolidés pour plus de durabilité et, sur base desquels sera construit  le nouveau projet de (consolidation des mécanismes de durabilité  de la résilience communautaire à travers  les actions de transformation des conflits dans le Territoire de Kalehe).

b. Objectif

Contribuer à la réduction des violences communautaires pour une cohésion sociale et une paix durable  dans le Territoire de Kalehe

c. Zone d’intervention

Territoire de Kalehe, Chefferie de Buhavu dans les groupements de Mbinga sud et de Mubugu, spécifiquement dans les sites de Lemera, Bushaku, Katasomwa, Chririmiro, Cigoma,  Mushunguti et Ramba et dans la Chefferie de Buloho dans les Groupements de Bitale, Ndando et Mulonge

d. Partenaire financier

GIZ ProPaix.

[1]Ces défis sont principalement liés au difficile accès à certains sites du projet suite au défectueux état des routes et à la complexité de certains conflits liés à la présence des combattants du CNRD dans la zone, entachant la cohésion sociale communautaire et la cohabitation pacifique.