Programme Régional

                                         PROGRAMME REGIONAL DE DIALOGUE TRANSFRONTALIER                                                                                                 POUR LA PAIX DANS LES GRANDS LACS                                                                         

Ce programme a été mis en place pour répondre au besoin exprimé par la population de la   région des Grands Lacs d’avoir un cadre de dialogue transfrontalier pour trouver ensemble les solutions concertées aux défis à la paix dans  la région. Dans une phase préparatoire du programme conduite en 2011, les citoyens de la région ont identifié les défis prioritaires dans le domaine de consolidation de la paix parmi lesquels se trouve notamment laproblématiquedes stéréotypes et manipulations identitaires.

Sur initiative de International Peacebuilding Alliance (Interpeace) et ses partenaires au  Burundi, en République Démocratique du Congo et au Rwanda, une réflexion en profondeur sur le rôle des stéréotypes et manipulations identitaires dans l’éclosion des conflits et leur entretien dans la région des Grands Lacs a été menée. Le débat autour des résultats de cette réflexion a mis en évidence le besoin impérieux de comprendre la question de la manipulation des identités, ses liens avec l’accès à la terre et aux ressources ainsi que leur impact sur l’escalade des conflits dans la sous-région.

Au cours du dernier forum des parties prenantes tenu à Nairobi, le 05 Décembre 2013, les participants ont donné mandat au programme de mener une recherche participative afin d’éclairer le lien entre la manipulation des identités, l’accès à la terre, les mouvements des populations et leur impact sur l’escalade des conflits dans la région des Grands Lacs. Selon les participants, quand on étudie les mouvements des populations, y compris les déplacements forcés, la conquête des ressources en général et la terre en particulier constitue l’un des mobiles les plus importants. La dimension manipulations identitaires s’ajoutent à ces dynamiques, ce qui rend aggrave les tensions. Les conflits fonciers alimentent, de ce fait, un cercle vicieux de violence qu’il faut absolument dénouer.

Pour répondre à cet appel, Interpeace et ses organisations partenaires ont mené une recherche action participative, essentiellement qualitative, qui a touché près de 1700 personnes de la région des Grands lacs. Cette recherche a permis d’engager un dialogue entre les citoyens concernés au premier plan par cette problématique, de fixer les contours de la question, analyser les défis en présence et identifier les possibles solutions pour y faire face.

Les résultats de cette recherche ont été  présentés au forum de Kinshasa en décembre 2015 afin d’élargir le débat et d’identifier des actions prioritaires pour faire face aux défis identifiés et pour orienter les stratégies futures du programme. Concrètement, les recommandations issues de la recherche ont été validées, catégorisées par les  acteurs concernés et les actions de plaidoyer ont été identifiées. Le programme se charge d’assurer le suivi de la mise en œuvre de recommandations.

  1. STRATEGIES
  • Stratégie dialogue transfrontalier
  • Stratégie collaboration avec les Organisations de la société civile
  • Stratégie mise en œuvre des recommandations
  • Stratégie recherche
  • Stratégie partenariat avec les media

 

  1. OBJECTIFS
  • Les décideurs politiques fournissent des occasions et participent aux séances de débat/dialogue avec les autres acteurs sociaux clés pour discuter les besoins, les perspectives et les attentes des populations locales.
  • Les OSC’s utilisent les compétences de la plaidoirie et engagement pour sensibiliser les populations locales sur les facteurs divisionnistes ainsi que les opportunités de la cohésion sociale
  • Les membres de la communauté utilisent les processus de débat / de dialogue pour structurer et harmoniser leurs priorités ainsi que les besoins et les exprimer, à travers des mécanismes consultatifs dialogue, aux autorités locales, nationales et régionales
  • Les organisations régionales participent dans les forums organisés par le programme. Elles participent, si nécessaire, dans les processus de dialogue et les espaces de discussion avec les acteurs sociaux clés dans la région des grands lacs.

Bukavu, 14 Avril 2016

Marie France Wabenga

Chercheuse APC