Tujenge Amani

   PROGRAMME TUJENGE AMANI                                                                                                                                                 

PROGRAMME  DE RÉDUCTION DE VIOLENCES COMMUNAUTAIRES BASÉ SUR LE                                                        DIALOGUE  SOCIAL DANS LES PROVINCES DU NORD ET DU SUD KIVU.

 

                                                                            Le programme Tujenge Amani ! vise la réduction des violences          communautaires à travers le dialogue social. Il sera exécuté dans les    territoires de Kalehe, de Shabunda et de Walikale. Dans la mise en        œuvre, le programme « TUJENGE AMANI » sera exécuté pendant trois  ans en   commençant par le territoire de Kalehe dans les sites de  Bunyakiri,  Kalonge et Katasomwa dans les hauts plateaux du Groupement de Mubugu. La deuxième année, tout en consolidant les résultants atteints dans Kalehe, les activités du programme s’étendront à la fois dans le Territoire de Walikale et dans le Territoire de Shabunda. La troisième année les activités se poursuivront dans ces deux territoires et la consolidation des actions et résultats atteints dans le territoire de Kalehe.

Les Territoires de Kalehe, de Shabunda (dans la Province du Sud-Kivu) et de Walikale (dans la Province du Nord Kivu) sont riches en minerais et ressources forestières mais les populations vivent des conditions de vies précaires suite aux multiples conflits et la destruction des infrastructures de base suite aux guerres à répétition et l’activisme des groupes armés. Ces trois territoires sont les plus affectées par le regain d’activisme des anciens et nouveaux groupes armés parmi lesquels les Raia Mutomboki (RM).

Plusieurs rapports de recherches démontrent que les conflits intercommunautaires qui sont dans la plus part de cas liés à l’accès à la terre et  à d’autres ressources naturelles  sont à la base des créations de différents groupes armés à connotation communautaire. Cette conflictualité avait été exacerbée par les guerres à répétition qu’a connues l’Est de la RDC. Les affrontements entre les éléments de ces groupes armés et les  FARDC  causent  de l’insécurité et des actes de violences à grande échelle provoquant des mouvements importants de déplacement des populations rendant par conséquent ces dernières vulnérables dans les milieux de refuge parce  qu’elles n’accèdent plus aux ressources nécessaires pour leur survie et que les infrastructures sociales de base sont souvent occupées, détruites ou incendiées par les malfrats.

Voulant contribuer à la restauration de la paix dans ces territoires,  APC à travers le Programme Tujenge Amani  sous l’appui financier de l’Ambassade de Suisse en RDC à travers sa Division de Sécurité Humaine (DSH)et l’Initiative pour un Leadership cohésif(ILC) met en œuvre les actions de ce programme qui vise la réduction des violences communautaires dans les territoires de Kalehe, Shabunda et Walikale suivant cinq stratégies:

Dialogue social: cette stratégie se fait à deux  niveaux dont  le local par la facilitation des Cadres de Dialogue et de Médiation (CDM) tant que structure communautaire de transformation des conflits pour assurer la tenue permanente de dialogues sociaux au sein des communautés et acteurs en conflit. Aux deuxièmes niveaux, d’autres dialogues se font à des moments clés sous la facilitation d’APC et/ou accompagnée par ILC à l’échelle des acteurs des chefferies, territoires et provinces.

Renforcement des capacités des acteurs locaux : le renforcement des capacités des parties prenantes au projet se fera à trois niveaux. D’abord, ILC renforcera la capacité des staffs  APC, délégués des organisations partenaires et certains leaders clés en techniques de facilitation de dialogue social. Ensuite, les staffs d’APC  formés continueront à leur tour à renforcer les capacités des membres des organisations partenaires à la base, des CDM  et autres leaders locaux en technique de facilitation de dialogue ainsi qu’en techniques de médiation, analyse du contexte et de plaidoyer à travers les ateliers au niveau intermédiaire. Enfin, les membres des CDM et autres formateurs formés transmettront de leur part les connaissances acquises à d’autres acteurs au niveau local à travers de séances de restitutions dans leurs groupes respectifs.

-Sensibilisation et prise en charge des conflits intra et intercommunautaires: Cette stratégie permettra la prévention et la transformation des conflits. Pour l’auto-responsabilisation  des acteurs locaux dans la recherche des solutions aux conflits qui les opposent, l’approche Cadre de Dialogue et de Médiation (CDM) sera mise en application tel que déjà expérimenté par APC depuis 2010. Ceci permet d’avoir de mécanismes permanents de transformation des  conflits dans les zones les plus affectées.

-Réinsertion socioprofessionnelle des ex-combattants démobilisés et des jeunes désœuvrés par la réhabilitation des infrastructures de base dont les routes de dessertes agricoles.  Il s’agira d’organiser les ex-combattants démobilisés et les jeunes désœuvrés en association socioprofessionnelle, la création de l’emploi à travers la réhabilitation des routes de dessertes agricoles répondant au besoin de désenclavement des entités affectées par les conflits armés. Jeunesse Tujenge Amani. Dans les zones à fortes violences,les jeunes sont de temps en temps exposés à la manipulation des acteurs politiques et autres leaders d’opinion comme des acteurs de violences. Ces manipulateurs mobilisent les jeunes en les amenant aux violences contre les autres groupes ou  parties aux conflits.

Ainsi, le programme voudrait contribuer à la restauration d’une paix durable à travers les objectifs ci-après :

Objectif Global :

Contribuer à la réduction des violences communautaires  en vue de la promotion d’une paix durable entre les communautés en Provinces du Nord-Kivu et Sud-Kivu.

 Objectifs spécifiques 

  1. Susciter l’engagement des acteurs dans les actions susceptibles à réduire les violences communautaires et sociales qui brisent les relations intra et inter communautaires dans les territoires de Kalehe, de Shabunda (Province du Sud-Kivu) et de Walikale (Province du Nord-Kivu)
  2. Appuyer la mise en place des mécanismes locaux de concertation entre les communautés en vue d’instaurer une culture de dialogue pour une cohésion sociale dans les territoires de Kalehe, Walikale et Shabunda;
  3. Contribuer aux renforcements des capacités des acteurs locaux engagés dans le processus de dialogue et de prise en charge des conflits pour plus d’efficacité des actions de stabilité.
  4. Faciliter la réinsertion socioéconomique des ex-combattants démobilisés et les jeunes désœuvrés des Territoires de Kalehe, Shabunda et Walikale par des projets annexes.

Ainsi, au cours de ces trois années (2014-2017), le Programme Tujenge Amani tant qu’approche œuvrant pour la transformation de conflits à travers le dialogue social aura  contribué à la réduction des violences et le développement de la capacité de résilience des communautés affectées par des conflits cycliques.

Bukavu, 14 Avril 2016

Sosthène Maliyaseme

Chargé de Programme APC

 

[1]  « TujengeAmani »  c’est une dénomination en langue  swahili qui signifie littéralement en français « construisons la paix »