CONCEPTUALISER PAR EXPERIENCES : ACTION POUR LA PAIX ET LA CONCORDE FACE AU PROGRAMME DE DESARMEMENT, DEMOBILISATION ET REINSERTION COMMUNAUTAIRE A L’EST DE LA RDC.

Conceptualiser par expériences : Action pour la paix et la concorde face au Programme de
Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire à l’Est de la RDC, c’est le titre
du document de capitalisation de l’expérience de l’ONG Action pour la Paix et la Concorde,
qui fait objet de communication. La communication sur ce document préfacé par Roger
Denzer, Ambassadeur de Suisse en RDC a eu lieu d’abord à Bukavu dans le Sud-Kivu en date
du 27 Juillet 2022 et en suite, à Goma dans la Province du Nord-Kivu en date du 23 au 24
Septembre 2022.
Organisés dans le cadre du programme Tujenge Amani! qu’appui techniquement et
financièrement le Département Fédéral des Affaires Étrangères Suisse à travers son
ambassade à Kinshasa, ces ateliers de communication avaient comme objectifs :

– Susciter des réflexions stratégiques qui permettent l’ouverture des opportunités de
paix partant de l’expérience de APC dans le DDRC à travers le Pogramme Tujenge
Amani ;
– Susciter l’appropriation de ladite expérience par les autres partenaires dont certains
bailleurs de fonds et les services étatiques ;
– Définir les mécanismes de coopération et d’identification des objectifs du
programme qui s’alignent aux priorités du P-DDRCS en province du Nord-Kivu et Sud-
Kivu;
– Sensibiliser les parties prenantes aux actions de stabilisation sur la compréhension
de la stratégie nationale P-DDRCS, ses priorités, l’importance de se l’approprier et le
soutien direct à la Coordination provinciale du Nord-Kivu et Sud-Kivu mises en place ;
– S’accorder sur les modalités d’appui et la mise en place d’une feuille de route pour
un partenariat formel.
Pour ces deux provinces, les communications ont été faites en faveur des membres de la
coordination du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire
et Stabilisation, aux acteurs intervenant dans le peacebuilding, ceux du développement, du
monde scientifique, aux membres des organisations des jeunes.
Le Désarmement, la Démobilisation et la Réinsertion à base Communautaire (DDRC) que APC
a expérimenté s’illustrent comme un processus d’engagement, d’actions et de réflexivité qui
s’articule sur 2 phases. L’une est de production des savoirs partagés sur le DDR-C et l’autre,
d’engagement collectif pour l’action.

La production des savoirs partagés sur le DDRC se traduit par:

– la réflexivité sur l’engagement de l’organisation d’accompagnement
– la conceptualisation inclusive du DDR-C par le bas
– la validation (campagne de) des savoirs communs
– l’élaboration de la cartographie des groupes armés
– l’élaboration de la cartographie des parties prenantes
A propos de l’Engagement collectif pour l’action, à ce stade il faudra :
– obtenir l’engagement (par échelle) des leaders des communautés, autorités
politiques administratives, coutumières et des Groupes Armés pour le DDRC : tout
en clarifiant les rôles et responsabilités des uns et des autres
– mener les sensibilisations sur le Désarmement, la Démobilisation et la Rééducation
civique
– envisager une Sociothérapie pour la détraumatisation sociale
– préconiser une réintégration communautaire et un relèvement socio-économique
des démobilisés
– une réflexivité sur l’engagement collectif et les actions menées
– une capitalisation des apprentissages
Les acteurs intervenant dans la consolidation de la paix ont salué l’expérience de APC sur le
DDR-C. C’est le cas de la MONUSCO. Denis BOUCHER pour la MONUSCO SSU Nord-Kivu, a au
nom de son organisation remercié APC pour son expérience et sa réputation approuvée sur
le DDRC. Il a recommandé les autres organisations à puiser dans cette documentation de
capitalisation de l’expérience sur le DDRC. Même son de cloche pour l’honorable Prince
Kihangi, qui rassure l’appui des assemblées provinciales pour le retour et la consolidation de
la paix dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.
Pour APC, l’expérience partagée est le fruit de l’approche communautaire participative et ne
pourra être enrichie par les critiques, commentaires et recommandations des uns et des
autres. Déo Buuma a profité de ce cadre pour demander aux élus, de faire de leur mieux
possible pour que le projet de loi sur le foncier soit rapidement lu, adopté par les députés
nationaux en vue de faciliter la promulgation de la loi par le Président de la République. Selon lui,
cette promulgation pourra donner un appui à la réalisation sur terrain du PDDRCS.
La coordination du PDDRCS Nord-Kivu et Sud-Kivu, saluent à titre valeur l’expérience de APC
dans la recherche de la paix et surtout sa contribution à la stratégie nationale de
Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation. Dans cette
bataille pour le retour de la paix durable en RDC, ces coordinations ont promis un
partenariat à APC. C’est dans cette optique, qu’un plan d’actions conjointés entre APC et
PDDRCS a été défini.
Aimé Kikalage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *