IKAMBI ET LUHAGO BENEFICIENT D’UN APPUI DE APC AUX INITIATIVES DE REINSERTION SOCIO-ÉCONOMIQUE DES DEMOBILISÉS

Action pour la Paix et la Concorde, a apporté son appui aux initiatives de réinsertion communautaire des démobilisés de la localité d’Ikambi et Kishadu en groupement de Luhago , chefferie de Nindja dans le territoire de Kabare. Il s’agit de la culture des ananas et l’apiculture qui sont développées d’une part, par les démobilisés en difficulté de s’insérer dans la communauté après avoir quitté les groupes armés et de l’autre part, par les jeunes à risques dont leur situation de précarité sociale les prédispose à la commission des violences communautaires ou à l’enrôlement dans les groupes armés. La remise  officielle de cet appui est intervenue  consécutivement le 30 Septembre et le  1 Octobre 2022 à Kishadu et Ikambi en présence des autorités locales, la société civile, les membres des structures communautaires dites noyaux Tujenge Amani  et Mutuelle de Solidarité.  Ceci a été rendue possible grâce au projet sote kwa Ujenzi wa Amani, que met en œuvre APC avec l’appui de Life and Peace Institut grâce à son Programme Namna Mpya ya Ujenzi wa Amani.

Siméon MATELEO Représentant de APC, a fait savoir que  cet appui aux initiatives de la culture des ananas et abeilles s’inscrit dans le cadre de la réduction des violences communautaires, de la prévention de  l’enrôlement des jeunes dans le groupes armés par manque de leur encadrement dans la communauté et de la consolidation de la paix.  Cet appui est constitué des ruches,  bidons vides, arrosoirs, imperméables, godillots, houes, en vue de pallier au manque des opportunités locales de réinsertion communautaire des démobilisés.

Ces initiatives développés, traduisent la mise en œuvre de l’une des actions  susceptibles de faciliter la réinsertion communautaire des démobilisés et jeunes désœuvrés définies lors du dialogue social de Kishadu tenu du 18 au 19 Mars 2020 sur les défis et opportunités de la réinsertion sociale des démobilisés dans le territoire de Kabare en chefferie de Nindja.

Les bénéficiaires de cet appui, c’est-à-dire les démobilisés et jeunes à risques ont salué la dévotion de APC et son partenaire LPI à accompagner le processus de réinsertion communautaire des démobilisés et de la consolidation de la paix. Pour eux, cet appui va booster leurs initiatives communautaires amorcées et permettre une production abondante d’ananas et du miel , la quelle production pourra permettre le relèvement de leurs économies.

Une femme venue accompagner  son mari  démobilisé à la cérémonie de remise et dont nous taisons son nom a déclaré : « ces initiatives communautaires constituent un facteur de considération des démobilisés par les autorités locales et autres membres de la communauté. Elles permettent la resocialisation de ceux qui ont pris les armes dans le passé. Les démobilisés ne font plus objet du rejet au sein de la communauté. Cette culture d’ananas constitue un moyen d’encadrement de mon mari qui hier était dans l’oisiveté et dans la consommation du chanvre. Actuellement, mon mari concentre ses énergies et son temps pour les travaux du  champs communautaire d’ananas. Quand nous allons commencer à vendre les ananas, nous ne manquerons pas quelques francs congolais dans la caisse familiale ».

Pour marquer leur soutien, les chefs des villages d’Ikambi et Kishadu, avaient donné gratuitement des espaces où sont développés la culture des ananas et l’élevage des abeilles. Plus de 40 démobilisés et jeunes à risques sont regroupés au tour du champ communautaire d’ananas de Kishadu. Les structures communautaires (noyau tujenge amani) de Kishadu et Ikambi qui coordonnent localement  les activités de réinsertion socio-économique des démobilisés, précisent qu’elles intensifient les séances de sensibilisation afin d’obtenir l’adhésion à l’approche d’un plus grand nombre des démobilisés, jeunes à risques et autres membres de la communauté désireux. La pisciculture, sera également développée par les démobilisés y compris les jeunes à risques.  Pour cette fin, les noyaux tujenge amani promettent des alevins.

La société civile comme le chef de groupement de Luhago, encouragent les démobilisés affaire preuve de leur bravoure. Ils les appellent affaire rayonner ce groupement en achalandant abondamment et très prochainement, les marchés de la province du Sud- Kivu et d’ailleurs avec du miel et d’ananas de paix. Charles Mwahukanya, chef de groupement a invité ses administrés à la sécurisation de ces initiatives. Il a mis en garde quiconque  tentera de bloquer ces activités d’intérêt communautaire.

Aimé Kikalage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *