LES AUTORITES DE LA PROVINCE DU SUD-KIVU SALUENT LES EFFORTS DE STABILISATION FOURNIS PAR LE PROGRAMME TUJENGE AMANI !

Les autorités provinciales du Sud-Kivu ayant la stabilisation dans leurs attributions, c’est-à-dire le Ministre Provinciale de l’intérieur, celui du plan, et les députés provinciaux saluent les efforts menés par le projet Tujenge Amani dans le cadre de la construction de la paix dans les territoires de Kabare, Kalehe, Walungu et Shabunda en province du Sud-Kivu.

Elles l’ont fait savoir le 12 Aout 2020 à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu. C’était lors d’une rencontre informative sur les réalisations du programme Tujenge Amani! qu’elles ont eu avec l’équipe exécutive de Action pour la Paix et la Concorde qui met en œuvre le programme appuyé financièrement et techniquement par le Département Fédéral des Affaires Etrangères Suisse. Ont également pris part à cette rencontre, le STAREC, la MONUSCO SSU, et les leaders des communautés issus des zones d’implémentation du programme Tujenge Amani!

Les activités salvatrices de paix dont on salue leurs contributions dans la restauration et la consolidation de la paix dans les territoires précités, sont les dialogues sociaux, les médiations, les plaidoyers, les ateliers de renforcement des capacités des acteurs clés au processus de la paix, l’accompagnement socio-thérapeutique, l’accompagnement des communautés par les structures communautaires de paix, les émissions radio des paix. Ces activités sont à la base de la réduction des violences communautaires,  de la démobilisation communautaire et volontaire des éléments des groupes armés avec les armés.

Dans ses explications, Déogratias Buuma, Directeur National de APC,  renseigne qu’au-delà de la réduction des violences communautaires,  ces activités réalisées par le programme Tujenge Amani! visent la consolidation de la paix et la reconstruction d’un capital humain, gage de développement de ces territoires d’implémentation du projet, déchirés par l’activisme des groupes armés, les conflits liées  à l’exploitation des ressources naturelles, et ceux en rapport avec l’accès et l’exercice du pouvoir coutumier.

S’inscrivant dans la logique d’anticipation, Lwabanji Lwasi Ngabo et Rodin Aochi respectivement Ministre Provincial de l’intérieur et celui du plan félicitent les actions de paix déjà réalisées par le Programme Tujenge Amani ! et promettent leur accompagnement énergétique dans l’attente des résultats escomptés que s’assigne le programme. Ils souhaitent voir ce programme plus efficace et investi dans la prévention des attitudes communautaires qui ne promeuvent pas la paix.

Face à cette mission,  le contexte dans lequel le projet est exécuté risque de s’ériger en obstacle. Il est surtout caractérisé par l’activisme du Conseil National pour la Renaissance et la Démocratie (CNRD) qui est un groupe armé étranger et le possible ralliement de plusieurs éléments à d’autres factions des groupes armés.

Séances tenantes, les participants à la réunion ont définis les actions pour faire face à ce défis sécuritaire.

Aimé Kikalage

Chercheur Audiovisuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *