LES RESOLUTIONS 1325, 2250 AINSI QUE 2419 DES NATIONS UNIES ET LA CONSOLIDATION DE LA PAIX DANS LES TERRITOIRES DE KABARE ET WALUNGU.

Les membres des structures communautaires de paix( Cadres de Dialogue et médiation et les noyaux tujenge Amani), les leaders communautaires et les autorités locales des territoires de Kabare et Shabunda dans la province du Sud- Kivu s’appuieront désormais sur les résolutions 1325, 2250 et 2419 pour consolider la paix dans leurs terroirs sous l’emprise de l’activisme des groupes armés et autres conflits dont ceux liés à l’exercice de de pouvoir coutumier et à l’exploitation des minerais, etc.

Ils l’ont déclaré, à l’issue de l’atelier de renforcement de leur capacité sur ces résolutions des Nations Unies à Nzibira en date du 31 Juillet 2020 au 1 Août de la même année.

Cette atelier de formation a été organisé par l’ONG Action pour la Paix et la Concorde(APC) avec l’appui du Fond du secrétaire général des Nations Unies pour la consolidation de la paix(PBF).

Les résolutions 1325, 2250 et 2419, insistent sur la participation et l’implication des jeunes et femmes dans la recherche de la paix et la stabilité.

Les travaux de diagnostic de la mise en application de ces résolutions dans les territoires de Kabare et Walungu ont prouvé qu’on y était pas encore. Cela suite, surtout, à l’ignorance de ces dispositions, et à la pesanteur culturelle dans le triangle ( Kabare-Shabunda-Walungu) et qui arrive à interdire à la femme de prendre la parole dans les assemblées, de manger certains aliments comme la poule, de scolariser les jeunes filles et faveurs des jeunes garçons.

Tous conscients du rôle que les femmes et les jeunes devront davantage jouer dans la recherche de la paix, les participants à l’atelier ont défini certaines actions de déconstruction des conceptions discriminatoires de la femme et des jeunes ainsi que d’éveil communautaire.

Parmi ces actions ont noté ; l’organisation des ateliers élargies aux autorités coutumières en vue de briser les barrières liées à l’implication et la participation des jeunes et la femme dans la recherche de la paix et au processus de développement de leurs milieux.

A cela s’ajoute aussi les séances de sensibilisation dans la communauté sur l’appropriation et la mise en application des résolutions 1325 et 2250, avec l’espoir des réduire sensiblement les différents conflits qui déstabiliser le triangle Kabare-Walungu-Shabunda et y consolider la paix.

APC comme son partenaire financier PBF, encouragent les membres des communautés à poursuivre sur cette lancée et promettent le soutien logistique comme technique aux initiatives de consolidation de la paix.

Disons qu’après les territoires de Walungu et Kabare, ça sera le tour du territoire de Shabunda, de bénéficier de la même formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *