Compte rendu de la visite d’usaid au sein cdm bushumba/kashusha en date du 18 mai 2018.

Dans le cadre du projet FSP volet bonne gouvernance une délégation de USAID représentée par son Chef de Mission en RDC accompagné avec celle de Mercy Corps représentée par madame Pauline, la chargée de qualité du projet FSP, a fait une descente sur le terrain en date du 18  mai 2018 dans le village Cikoma, groupement de Bushumba.L’objectif de cette visite était de faire un suivi des activités du programme FSP en particulier les activités agricoles ainsi que celles de la bonne gouvernance. C’est dans ce dernier volet que le CDM Bushumba a été sélectionné pour cette visite.
Ont participé à l’entretien tenu au bureau du CDM Bushumba/Kashusha
1.    Le chef de Mission de USAID
2.    Le chargé de qualité du projet FSP
3.    Le chef de Base de Mercy Corps à Kavumu
4.    Le Responsable de World Vision à Bukavu
5.    Le coordonnateur Agri du projet FSP
6.    Le manager BCC
7.    Le point focal APC du projet FSP
8.    Le chef de groupement de Bushumba
9.    Les membres CDM (tous)
Ordre du jour
·       Comment fonctionne les CDM
·       Les activités menées par le CDM
Déroulement de l’entretien
L’entretien du jour a été beaucoup caractérisé par des questions adressées aux membres CDM qui à leur tour répondaient dans la langue locale le swahili dont le point focal a fait la traduction pour une meilleure compréhension des participants.
Question :
Comment est né le CDM et comment fonctionne-t-il?
Membres de CDM
Le modérateur a pris la parole au nom des membres CDM tout en expliquant je cite :
Le CDM Bushumba émane de la communauté et c’est à l’issu d’une Assemblée communautaire élective qu’avait facilitée APC que 12 membres ont été élus dont 6 dans l’aire de santé de Bushumba et 6 dans l’aire de santé de Kashusha. Il a aussi signalé que c’est une structure communautaire regorgeant la représentativité de différentes couches sociales de la communauté dans deux aires de santé entre autre aire de santé de Bushumba et celle de Kashusha.
A cette même occasion, il a passé en revue des quelques formations dont ils ont été bénéficiaires de la part de APC.
Question :
 Comment savez-vous qu’il y a un cas de conflit et quelles sont les procédures pour réaliser  une médiation.
Membres de CDM
Parmi les activités que nous organisons, il y a les permanences au bureau et ces permanences se font d’une manière systématique et régulière. La personne en permanence reçoit le conflit qui arrive au bureau du CDM (plaignant) ou partie A. Le CDM procède à l’écoute de ses déclarations et fait l’identification et la documentation du conflit, en revanche, il produit une invitation qu’il envoie à la partie B ou partie accusée. Cette deuxième partie se présente aussi à son tour au bureau du CDM et qui s’explique aussi. En fin, les membres du CDM proposent un jour qu’ils pourront appeler les deux parties pour une confrontation et c’est à l’issue de cette confrontation que la médiation aura lieu. Si les deux parties s’entendent (médiation réussie), ils signent un acte de compromis par contre s’ils ne s’entendent pas quant à eux de vouloir s’orienter ailleurs.
Question :
Si une partie en conflit a des relations avec un membre du CDM, ce dernier peut aussi participer ou peut faciliter la médiation ?
Membres de  CDM
Le membre du CDM qui a des relations avec une partie (A ou B) ne peut pas faciliter cette médiation, d’ailleurs il ne doit même pas participer à la séance de médiation.
Question :
Le travail que vous faites est-il rémunéré et pour quoi vous le faites ?
Membres de CDM
Le travail que nous faisons est volontaire et nous n’avons aucune rémunération à la fin du mois. Nous le faisons car nous voulons la paix et l’harmonie dans nos entités. Et beaucoup plus nous ne voulons pas voir notre communauté rester dans la pauvreté à cause des conflits car en saisissant les instances judiciaires, les parties en conflits perdent toujours du temps de vaquer à leurs activités, et des sommes d’argent qui pouvait constituer l’épargne ou répondre aux besoins de la famille. Nous sommes très fiers lorsque nous facilitons la compréhension entre deux parties qui étaient en conflit  c’est-à-dire lorsqu’un climat de cohésion revient entre eux. Ceci est considéré comme le salaire que nous recevons.
Question :
Quelle relation existe-t-il entre vous et les autorités coutumières (chef de village, chef de groupement,…)
Membres de CDM
L’interaction entre nous et les chefs locaux est que lorsqu’il y a un conflit  qui arrive chez le chef et qui nécessite notre intervention, les chefs locaux n’hésitent pas de nous le transférer au sein de notre bureau. Ce qui explique l’implication des chefs locaux dans les activités que nous faisons. Et nous sommes très contents de cette bonne collaboration entre nos chefs locaux et nous, CDM.
NB : Par cette même occasion le chef de groupement a pris la parole en disant qu’il met à la disposition des membres CDM une maison qu’ils peuvent utiliser comme bureau mais cette maison nécessite une réhabilitation car elle n’a ni porte ni fenêtre, et les murs doivent être repeints.
Question :
Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de vos fonctions ?
Membres du CDM :
Les membres du CDM ont présenté les difficultés suivantes pendant la réalisation de leurs activités :
·       Exiguïté du local,
·       Problème de la répartition des frais de fonctionnement. Etant donné que le CDM arrose deux entités ou aires de santé différentes situées respectivement dans le Groupement de Bushumba et dans le Groupement de Miti, les 270 dollars qu’ils reçoivent chaque mois comme frais de fonctionnement deviennent insuffisants.
Question :
A quoi servent lers 270 dollars au sein du CDM ?
Membres du CDM :
Les membres du CDM ont répondu en disant que cet argent permet d’acheter des fournitures et petit équipement du bureau  et payer le transport pour faciliter les sensibilisations dans le milieu. Mais aussi il y a des conflits qui demandent que les membres du CDM aillent sur le terrain pour se rendre compte de certaines réalités. C’est le cas par exemples des conflits des limites des champs. Dans de tels cas, c’est cet agent qui facilitera leur déplacement (transport).
Question :
Combien des sensibilisations vous faites par mois et à part les conflits fonciers y a-t-il d’autres conflits que vous recevez au sein de votre CDM ?
Membres du CDM :
Nous faisons quatre sensibilisations le mois soit une sensibilisation par semaine et cela dans différents villages et sous villages. A part les conflits fonciers, nous recevons aussi au sein du CDM le conflit à caractère social. C’est le cas par exemple des conflits conjugaux, abus de confiance, vol, conflits d’héritage et bien d’autres.
Question :
Quel est le sort du CDM après le départ d’APC ?
Membres du CDM :
Ces derniers ont répondu qu’ils vont continuer à travailler car APC est entrain de leurs apprendre à s’auto prendre en charge. Nous organisons une cotisation mensuelle de 1000FC par membre du CDM, avec ou sans soutien de APC nous ne manquerons pas de papiers ou stylo mais aussi étant donné que c’est la communauté qui est notre patron, nous allons beaucoup plus demander à la communauté de nous soutenir dans nos activités.
En conclusion Monsieur Christophe, Chef de mission de USAID en RDC, a beaucoup remercié l’accueil que les membres du CDM lui ont réservé. Une idée l’a beaucoup flatté c’est celle d’éviter que les membres de la communauté saisissent les instances judiciaires lors de conflit car en saisissant les instances judiciaires, les parties en conflits perdent beaucoup de temps de vaquer à leurs activités, et de d’argent qui pouvait constituer l’épargne ou répondre aux besoins de la famille.
Pour confirmer leur passage au CDM, Monsieur Christophe et Madame Pauline ont signé dans le livre d’or du CDM BUSHUMBA KASHUHSA. En fin la photo de famille réunissant les membres du CDM, les visiteurs et l’équipe d’APC a caractérisé la fin de cette visite.
Commencée à 11h 45 la visite a pris fin à 12h25.
Fait à Bushumba ce 19 mai 2018.
Michel KABIKABI Agent terrain APC/FSP et Rapporteur du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *